Routine de lavage et conseils d'entretien


La fameuse routine de lavage.
Comment y arriver en gardant la tête hors de l’eau?

Croyez-le ou non, c’est un sujet qui soulève les passions dans le monde des couches lavables!

Il y a autant d’approches qu’il y a de personnes pour les élaborer. Nous vous proposons ici des guides généraux pour vous aider à trouver la routine qui répondra le mieux à vos besoins. Je le répète, nous ne sommes pas des experts du lavage.

Avant le lavage

Il est essentiel de retirer les matières solides de vos couches souillées avant de les entreposer jusqu’au prochain lavage. Pour ce faire, il y a différentes techniques.

Les selles des bébés exclusivement allaités sont hydrosolubles donc vous pouvez sauter cette étape tant que votre bébé n’a accès à aucune autre forme de nutrition (préparation lactée commerciale ou nourriture).

Pour les bébés alimentés autre qu’exclusivement au sein, vous pouvez utiliser un voile jetable ou lavable dans vos couches pour vous aider à retirer les selles.

Le voile jetable, selon les compagnies peut être jeté à la toilette ou aux poubelles. Le voile lavable (en laine, laine polaire ou AWJ) peut être réutilisé et lavé avec les couches une fois les selles retirées de celui-ci. Il agit aussi comme isolant de l’effet humide de la couche mouillée. Cette petite attention permet souvent à bébé de mieux dormir et de garder sa couche sur de plus longues périodes.

Pour le retrait des selles, la méthode adoptée ici est celle que j’ai nommée affectueusement: le couteau à beurre consacré. On garde un couteau à beurre dans la salle de bain et on l’utilise pour faire tomber la selle dans la toilette.

Peu importe votre approche, rappelez-vous qu’il faut retirer les selles de la couche avant de les entreposer.

**Si vous utilisez du liniment pour nettoyer les fesses de bébé ou appliquez une crème de change, soyez conscient que ces produits sont conçus pour créer une barrière hydrophobe sur la peau de bébé donc ils peuvent encrasser les couches. On vous recommande d’utiliser un feuillet lavable pour agir de barrière entre la crème et la couche.

💡À retenir: retirer les selles avant de placer les couches dans le bac d’entreposage jusqu’au lavage.

Entreposage

Une fois les selles retirées, placez vos couches dans un contenant sec. On ne doit pas les submerger sous l’eau. On vous recommande aussi de ne pas mélanger vos couches sales et les débarbouillettes mouillées/souillées avec du liniment ou crème de change puisque celles-ci pourraient engendrer des moisissures ainsi qu’encrasser vos précieuses couches. L’utilisation d’un entreposage séparé est souhaitable.

Un simple sceau acheté dans un grande surface de rénovation peut faire le travail.

💡À retenir: entreposer dans un contenant au sec jusqu’au lavage.

Pendant le lavage

Si vous êtes en eau très dure, vous aurez probablement besoin d’une routine adaptée. Vous pouvez tester la dureté de votre eau à l’aide de petites bandelettes disponibles chez les détaillants de piscines/spa ou sur Amazon.

Selon notre expérience, les gens en eau dure ont de bons résultats avec Tide original ou l’ajout de Borax aux deux cycles de lavage. Ces deux produits captent les minéraux de l’eau pour éviter que ceux-ci se fixent sur les fibres du tissu et rendent la couche moins performante. N’effectuez pas de rinçage supplémentaire en eau dure.

En eau normale, soyez conservateur sur la quantité de savon utilisée. Les résidus de savon peuvent encrasser les couches jusqu’à causer des fuites. Nos grand-mères le disent: « c’est l’eau qui lave, pas le savon’’.

Ne lavez pas trop de couches à la fois. Le nombre dépendra du volume de votre laveuse. On cherche une consistance « ragoût » dans la laveuse. Les couches devraient se frotter les une sur les autres mais avoir suffisamment d’eau pour se laver. Ici, c’est entre 15-18 couches, on a une grande laveuse.

Effectuez deux cycles de lavage. Pour le premier cycle, choisissez le plus court en eau froide. Ce premier cycle a pour fonction de rincer les couches en profondeur pour que le second lavage soit bien efficace. Pour le deuxième, choisissez le plus long cycle en eau chaude. Ici, c’est 1h25.

Ne pas utiliser d’assouplissant dans la laveuse. La majorité de ces produits forment une pellicule sur les fibres de la couche qui l’empêche de bien absorber par la suite.

Il existe par contre des options compatibles aux couches comme Beyond Soft de Unicorn. Cette option est fiable et testée.

💡À retenir: choisir un détergent adapté à votre type d’eau (dure ou normale), soyez conservateur dans la quantité de savon.
Deux cycles: un cycle court en eau tiède ou froide et un cycle long en eau chaude.

Séchage

Les couches peuvent être séchées à la machine, à chaleur moyenne (135 F/57 C env).

On peut aussi les accrocher sur un support à vêtements ou la corde à linge, lorsque la température le permet. Vous verrez, le soleil blanchit presque miraculeusement les taches sur les couches de couleur pâle.

Un peu comme les serviettes de bain, les couches séchées à l’air seront un peu raides et pourraient se déformer. Vous pouvez les passer à la sécheuse une dizaine de minutes pour les assouplir.

Ne jamais utiliser d’assouplissant/antistatique dans la sécheuse (ex: Feuillets Bounce ou autre). Ces produits nuisent à l’absorption des couches.

💡À retenir: séchage en machine à température moyenne ou à l’air. Ne pas utiliser d’assouplissant/antistatique en feuillet dans la sécheuse.

En gros

Retirer les selles
Placer les couches dans un contenant sec
Lavez consistance ragoût (une quinzaine de couches)
2 cycles de lavage (court froid puis un long chaud)
Séchage à la machine température moyenne ou selon les recommandations du fabriquant.

Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés